Ramonage cheminée : Prix & Informations

Le ramonage de cheminée est non seulement une obligation, mais aussi une nécessité au bon fonctionnement de votre cheminée. Le réaliser vous met à l’abri de nombreux désagréments.

Notamment un risque d’intoxication au monoxyde de carbone ou encore des risques d incendie liés à l’encrassement du conduit de fumée. Comment cette opération est-elle réalisée ? Quelles sont les mesures à prendre ?

Ramonage-cheminée : les obligations

Que dit la loi à propos du ramonage-cheminée ?

Le nettoyage de vos systèmes de chauffage est encadré par la loi et des arrêtés préfectoraux. L’article 31 du Règlement sanitaire départemental sur les conduits de fumée rend en effet obligatoire cette opération. Quoique la loi puisse varier de votre commune à une autre, la mention stipule de manière uniforme que tout propriétaire d’une cheminée a le devoir de la faire ramoner au moins 1 à 2 fois par année.

Sachez également que l’obligation ne s’arrête pas qu’à l’entretien des cheminées. Elle concerne également tous les types de conduits, à savoir ceux des chaudières et de poêles.

Quelles sanctions en cas de non-respect de la loi ?

Les risques qu’encourt un particulier qui néglige l’entretien de ses conduits de cheminée sont nombreux.

D’une part, l’assurance. En cas de sinistre, la compagnie d assurance ne pourra vous indemniser que si vous possédez une preuve de l’entretien de votre conduit de cheminée. En effet, lorsque vous faites appel à un professionnel pour un entretien annuel, celui-ci vous délivre à la fin de sa prestation, un certificat de ramonage et une facture. Ces documents sont des gages qui vous mettent à l’abri en cas de problème.

D’autre part, un particulier qui néglige l’entretien de sa cheminée peut se voir imposer une amende forfaitaire de 3e classe dont le montant peut atteindre 450 euros.

Le ramonage-cheminée, combien ça coûte ?

D’une commune à une autre, le prix d’un ramonage-cheminée diffère. Toujours est-il qu’en moyenne, un ramonage annuel peut vous coûter entre 30 à 80 euros.

Pour vos travaux, il est préférable de prendre contact avec un professionnel qualifié et certifié Qualibat. Ce dernier, avec son expertise, saura vous prodiguer un travail propre. Et surtout n’hésitez pas à effectuer un comparatif afin de trouver la meilleure offre. Ce qui vous permettra de faire des économies.

À qui de payer, locataire ou bailleur ?

Le paiement du ramonage des conduits revient au locataire. En effet, c’est à celui qui occupe les lieux que revient son entretien. En d’autres termes, le coût du ramonage obligatoire est compris dans les charges locatives du locataire. Le propriétaire quant à lui se doit de s’assurer que l’entretien a été fait dans les normes.

Quel est le prix d’un ramonage-cheminée ?

Les prix des ramonages de cheminée dépendent en général du type de cheminée, du dernier ramonage-cheminée en date et de la taille du conduit.

Le prix selon le type de cheminée

Selon que vous souhaitez ramoner un chauffage au bois ou au gaz, les prix seront différents. Toutefois, notez qu’avant de réaliser son devis, le professionnel agréé est tenu de vous mentionner :

  • Le prix Ttc de ses prestations
  • Son taux horaire
  • Ses frais de déplacement
  • Ses conditions de règlement et toute autre information utile concernant sa prestation.

L’obtention de ces informations permet d’éviter tout malentendu. Quant aux prix, un nettoyage pour une cheminée en bois simple est différent de celui d’une cheminée en granulés. En effet, la chaudière granulée est bien plus difficile à entretenir que la cheminée classique. Ainsi, pour une cheminée en bois vous pouvez compter entre 50 et 60 euros. Si elle est granulé, l’opération vous coûtera les 100 euros.

Moins onéreuse, que pour la cheminée à bois, la prestation pour une chaudière gaz vous coûtera entre 40 à 50 euros. Si votre chauffage est en fioul, l’entretien vaudra entre 50 à 65 euros.

Sachez que les prestations de l’entreprise de ramonage prennent aussi en compte l’aspiration de la suie, la protection et le nettoyage.

Vous devez également tenir compte de la fréquence d’utilisation de votre installation de chauffage dans son entretien. Si vous l’utilisez très souvent, le nettoyage doit aussi être régulier pour éviter tout incident au monoxyde de carbone. Il est conseillé de solliciter auprès du ramoneur une consultation à domicile afin qu’il puisse réaliser un état des lieux avant son intervention. En effet, plus il connaîtra votre domicile, meilleur sera sa prestation.

Dernier travaux de ramonage en date

L’entretien chaudière est une opération très importante. Au-delà d’être une simple obligation, elle consiste également en un véritable enjeu sanitaire. Ainsi pour la cheminée en bois, au fuel ou au charbon, le règlement sanitaire stipule que tout occupant d’une maison se doit d’effectuer le nettoyage 2 fois par an. Si la cheminée est en gaz, une fois par an suffira.
Si dans votre cas, vous avez négligé de ramoner la cheminée de votre habitat pendant plusieurs années, le coût de votre prestation sera sûrement plus élevé que d’habitude. Pour cause, les dépôts présents à l’intérieur des conduits d évacuation se seront solidifiés, ce qui rendra le travail plus difficile à accomplir.

Taille du conduit

La longueur des conduits de cheminées influence également le prix de la prestation. Si votre conduit est petit, cela n’impliquera aucune complication. Par contre, si celle-ci est grande l’expert se verra obliger de passer par la toiture afin de nettoyer au mieux tous les parois. Le mieux est de discuter au préalable avec le chauffagiste de toutes ces formalités avant qu’il ne débute son travail.

Les types de ramonage-cheminée

Il existe deux types de ramonage-cheminée, les ramonages mécaniques et le ramonage chimique

Les ramonages manuels

C’est sûrement la méthode la plus ancienne, mais aussi la plus utilisée. Elle se réalise à l’aide d’un hérisson. C’est une tige qui comprend un embout circulaire avec des tiges plastiques ou métalliques. On l’utilise pour décoller les suies sur toute la hauteur du conduit. L’embout, lui, enlève la poussière, les restes de cendre et tous les autres résidus accumulés lors de l’hiver. Le travail se fait par l’âtre ou par le toit. Appelée aussi nettoyage mécanique, cette intervention vous assure un fonctionnement optimal de vos appareils de chauffage.

Le ramonage-cheminée chimique

Cette technique, quant à elle, consiste à utiliser des combustibles afin de détruire la poussière emmagasinée durant la période de chauffe. Pour la combustion, les ramoneurs utilisent deux types de produits chimiques, notamment :

  • des produits en poudre en petits sachets, soit solidifiés, soit en cristaux
  • une bûche de ramonage, qui semblable à des bûches de bois, comprend des composés chimiques qui servent à l’élimination du goudron.

Que choisir entre le nettoyage manuel de votre système de chauffage et le nettoyage chimique ?

Ramoner le conduit de votre cheminée chimiquement ne remplace en rien l’entretien manuel. Il peut certes être utilisé en complément, mais ne saurait remplacer la méthode manuelle. Le nettoyage chimique est plutôt une technique d’entretien qui vous permet de garder votre appareil de chauffage propre sur le long de l’année. D’ailleurs, la certification délivrée par le ramonage-cheminée chimique n’est pas reconnue par les assureurs.

Pour être donc en phase avec la loi, il est préférable de réaliser un nettoyage de conduits manuel. Toutefois, vous pouvez assimiler les deux méthodes, effectuer à la fois un entretien manuel et un entretien chimique. Le résultat n’en sera que plus bénéfique pour votre cheminée.

Pouvez-vous procéder vous-même à votre ramonage-cheminée ?

Il est possible d’acheter chez un commerçant un kit de ramonage afin de procéder au nettoyage de votre cheminée vous-même. Avec cette dernière, vous pouvez nettoyer toute la paroi intérieure de la cheminée en décollant tout ce qu’il y a comme saletés. Toutefois, cette opération n’est pas reconnue par la loi. Seul un nettoyage effectué par un professionnel qui peut vous délivrer un certificat vous couvre face aux conséquences d’un sinistre. En d’autres termes, vous pouvez nettoyer vous-même votre cheminée seulement si vous la faite accompagner par le ramonage mécanique qu’impose la loi.

Voici en somme les formalités auxquelles vous assujettit le ramonage de votre cheminée. Si vous avez d’autres préoccupations, n’hésitez pas à nous contacter.