Pourquoi j’ai de la condensation sur mes fenêtres ?

Vous approchez le dernier mois de l’année où l’hiver se fait sentir. Au cours de cette période s’il est bon d’observer les flocons de neige et de jouer avec la neige, il est également important d’observer un phénomène. Le phénomène est celui de la condensation sur les fenêtres. Moins plaisant que l’observation des flocons de neige qui tombent, vous devez impérativement vous en débarrasser. Pourquoi est-ce présent sur votre fenêtre et comment la faire disparaître, ce sont ces points que nous aborderons pour vous dans cet article.

Condensation : définition et types

Par condensation, vous devez comprendre qu’il s’agit de l’air chargé en vapeur d’eau. Ce dernier rentre alors en contact avec une surface froide pour passer de l’état gazeux à l’état liquide. La condensation au niveau d’une fenêtre, se fait à différents endroits et représente donc un type de condensation.

La première condensation, est celle qui se déroule à l’extérieur. Ce type de condensation ne pose véritablement pas de problème. Elle indique tout simplement que vos fenêtres isolent correctement votre intérieur. Dans ce cas de figure, votre fenêtre extérieure reste froide puisqu’elle n’est pas chauffée par le chauffage de votre maison. Il ne peut y avoir qu’une condensation sur la partie extérieure de la fenêtre. Dès que la température extérieure et celle intérieure seront les mêmes, la condensation présente à l’extérieure ne sera plus présente.

Le deuxième type de condensation est celle qui s’attaque à l’intérieur de vos fenêtres. C’est un type de condensation qui ne doit pas trop vous faire réfléchir. Cette condensation est due à vos habitudes à l’intérieur de votre habitation. Ce type de condensation peut disparaître après un bon moment.

Le troisième type de condensation, c’est la condensation qui se déroule au milieu de votre fenêtre. C’est le type de condensation qu’il faut éviter au maximum au niveau des fenêtres de votre maison. La condensation au milieu de la fenêtre signifie qu’il y a une fuite au niveau de cette dernière. Le plus grave, c’est que si rien n’est fait, cette condensation ne quittera pas le milieu de la fenêtre et d’autres pièces de la maison risquent de prendre un coup par la suite.

Pourquoi faut-il à tout prix éviter la condensation sur les fenêtres ?

Vous devez vous soucier de la condensation sur les fenêtres parce qu’elle est d’un grand désavantage pour vous. Premièrement, la condensation ne permet plus à la fenêtre de jouer son rôle qui est d’aider à voir à l’extérieur. La condensation sur la fenêtre empêche le soleil d’entrer à l’intérieur de votre maison pour chauffer cette dernière. Vous n’êtes pas sans savoir que les rayons de soleil pénètrent votre maison par le biais des fenêtres.

La troisième raison, c’est que la condensation présente sur la fenêtre peut causer des dégâts considérables sur le cadre de la fenêtre. Vous pouvez alors observer une altération de la peinture, une corrosion ou encore le développement des champignons et des moisissures. Ces altérations peuvent entraîner d’autres problèmes de santé. Il est donc important de s’alarmer lorsque vous observez de la condensation sur vos fenêtres.

Prévention contre la condensation

Pour prévenir la condensation, vous devez agir depuis la conception de votre habitation. Pour ce faire, vous devez diminuer le taux d’humidité relative de l’air de votre maison. Vous devez également augmenter la température des surfaces froides de votre maison. Une ventilation adéquate de votre habitation permettra d’augmenter de façon optimale la température des surfaces froides de votre maison. L’air intérieur est évacué à tout moment et l’humidité n’a pas le temps de s’installer. Vérifier également l’étanchéité de votre bâtiment à l’air.

Lutte contre la condensation

La lutte vient au moment où les méthodes de prévention n’ont pas fonctionné ou encore n’ont pas été mises en place. La première des choses à faire est d’acheter un hygromètre. Ce dernier pourra vous aider à déterminer le taux d’humidité présent dans votre maison. Si ce taux d’humidité n’excède pas les 50%, alors il est toujours possible d’éviter la condensation. La lutte consiste réellement à limiter les activités qui sont génératrices d’humidité.

Commencez alors à limiter le temps que vous passez sous la douche. Si vous avez une sécheuse, vous devez songer à l’évacuer à l’extérieur de votre maison. Vous pouvez utiliser vos ventilateurs à l’intérieur de votre salle de bain ou de votre cuisine afin d’évacuer l’humidité. Dans le cas où l’humidité demeure toujours élevée dans votre maison, il vous faudra tout simplement laisser l’air extérieur rentré dans votre maison. Inutile de prendre un déshumidificateur.